Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Le guide Graines d'emplois

Découvrir et accompagner les emplois de demain Comme une graine contient tous les caractères de la future plante et la promesse de son devenir, la démarche Graines d’Emplois, lancée en décembre 2010 par la Région, a permis d’anticiper les emplois de demain pour accompagner leur éclosion.

Voir la publication

La Région est un partenaire actif du développement économique et de la formation. Depuis 2006, ses aides aux entreprises ont facilité la création ou le maintien d’environ 7 000 emplois. Chaque année, elle consacre 115 millions d’euros à la formation des jeunes, des salariés et des demandeurs d’emplois. Grâce aux bourses attribuées à des chercheurs et au soutien apporté aux laboratoires de recherche et au transfert de technologie, nous contribuons aux avancées scientifiques et technologiques des universités et des entreprises. Avec la démarche Graines d’Emplois, la Région donne un nouveau souffle à l’accompagnement de tous ceux qui participent au dynamisme de l’Auvergne.
 
Aujourd’hui, nous répondons aux besoins immédiats et à moyen terme des entreprises. Avec Graines d’Emplois, nous franchissons une nouvelle étape en prévoyant les compétences dont l’Auvergne aura besoin demain. Cette démarche collective de prospective, qui nous a permis de déceler 114 Graines d’emplois, s’est achevée le 6 juin 2011 à la Grande Halle d’Auvergne en présence de 500 personnes.
 
Aujourd’hui, cette démarche débouche sur une profonde modification de nos politiques de soutien aux entreprises et à l’innovation. Dans le même temps, certains dispositifs de formation professionnelle sont réorientés. Penser l’avenir et agir au présent, apporter le souffle qui accompagne, provoque et accélère le changement et fédérer le plus grand nombre d’acteurs dans cette dynamique : telles sont les ambitions de l’ensemble de la démarche Graines d’Emplois.

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche