Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Jean-Philippe Rameau, organiste à Clermont-Ferrand

Parmi les Commémorations nationales 2014, le compositeur Jean-Philippe Rameau est à l’honneur pour les 250 ans de sa mort. Il est célèbre pour sa tragédie lyrique Dardanus, Les Indes Galantes, l’un de ses six opéra- ballets, ses pièces pour clavecin ou ses Motets.

Jean-Philippe Rameau naît à Dijon en 1683. Intéressé très tôt par la musique, il fait un court séjour en Italie pour parfaire son apprentissage musical.

En 1702, le compositeur signe un contrat de six ans comme organiste à la cathédrale de Clermont-Ferrand ; contrat qu’il tente de résilier en vain. C’est alors que, lors d’une fête qu’il est censé animer par des interprétations à l’orgue, il joue intentionnellement faux ; ce qui met fin à son contrat en 1705.

Ses premières cantates et vraisemblablement ses motets furent composés pendant son premier séjour clermontois.

Jean-Philippe Rameau

Ayant occupé différents postes d’organistes à Paris, Dijon et Lyon, Jean-Philippe Rameau revient une seconde fois à Clermont-Ferrand en avril 1715  et signe un contrat de vingt-neuf ans, toujours comme organiste à la cathédrale. Il y restera en fait huit ans et composera son « Second livre de pièces pour le clavecin ».  Le compositeur effectua son second séjour en Auvergne sous l’épiscopat d’un autre personnage célèbre : Jean-Baptiste Massillon, évêque de Clermont et membre de l’Académie Française.

En 1723, Rameau repart définitivement à Paris où il écrira des opéras pour les foires de Saint-Germain, diverses compositions et un traité de musique théorique et connaît véritablement le succès avec sa tragédie musicale Hippolyte et Aricie (1733) et son opéra-ballet Les Indes Galantes (1735).

Sa rencontre avec le Fermier général et mécène, Alexandre de la Pouplinière, lui ouvre les salons parisiens et le met en contact avec l’intelligentsia de l’époque.

Rameau meurt à Paris en 1764. Musicien baroque, il fut un théoricien de la musique, comme le prouvent ses publications sur l’harmonie ou ses écrits sur l’art musical : « Dissertation sur les différentes méthodes d’accompagnement » (1732), « Code de musique pratique » (1760)…

Beaucoup de ses compositions sont jouées aujourd’hui par des ensembles à l’aura internationale, comme l’Orchestre de la Chapelle Royale dirigé par Philippe Herreweghe, qui a enregistré les Indes Galantes et les Grands Motets ou encore le claveciniste Christophe Rousset, fondateur des Talents Lyriques, spécialiste de Rameau et des musiciens baroques.

A l’occasion de l’année Rameau, des concerts, colloques et conférences  auront lieu  tout  au long de l’année, en France notamment  au Puy-en-Velay (Haute-Loire) où un concert sera donné le 22 août lors du prochain Festival de la Chaise-Dieu (20 août – 31 août 2014) et à l’étranger.

Consulter le site officiel de l’année Rameau : www.rameau2014.fr/2014

 

Les personnages qui ont fait l’Auvergne

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche