Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Christian Lacroix

Christian Lacroix, grand couturier devenu costumier de théâtre, d’opéra et de ballet, a été nommé président d’honneur du Centre National du Costume de Scène, dès son ouverture en 2006. Mais c’est bien plus tôt qu’il découvrait la région ! Depuis l’enfance, un véritable lien s’est construit entre lui et l’Auvergne.

Quelle est votre « histoire » avec l’Auvergne ? Comment l’avez-vous connue ?

Cela remonte à mon enfance ! Impossible de compter tous ces voyages, toutes ces balades… mais c’était à l’occasion de vacances. Je la traversais quand, partant d’Arles, je rejoignais Saint-Honoré-les-Bains, dans la Nièvre, où je faisais des cures thermales. Ou bien je la visitais, à partir des Cévennes, où se trouvait la maison familiale.

Parmi mes plus beaux souvenirs, je me rappelle la Vierge du Puy, particulièrement impressionnante pour un enfant ! Je me revois également à Murat, Saint-Flour, Langeac ou Pradelles… partageant de doux mois de juillet avec mes parents.

Comment expliquez-vous votre attachement à notre région ?

Toute une partie de mon histoire s’est jouée en Auvergne ! Ma mère avait eu l’occasion, à la fin de sa vie, de connaître notre arbre généalogique. Et, surprise ! Au XVIIIe siècle, la plupart des branches étaient auvergnates, issues de hameaux qui n’existent quasiment plus ou de jolis villages dans lesquels j’ai, un peu plus tard, essayé de sentir mon « Auvergnateté » !

Moi qui découvrais que je n’étais pas simplement le Provençalo-Camarguais que l’on croit mais avais des aïeux à Sauvessanges ou dans les environs de Maurs, au pays des châtaignes, comprenais alors pourquoi l’Auvergne avait toujours été comme un aimant dans ma vie, une seconde nature en filigrane… La seconde nature, en fait, de beaucoup de Français : la « diaspora auvergnate » a beaucoup essaimé et c’est sans doute pourquoi chacun de nous s’y retrouve, quelque part !

Si vous deviez la définir en un adjectif ?

Pour moi l’Auvergne est authentique. C’est le premier mot qui me vient à l’esprit.

Et si vous deviez l’associer à trois mots ?

  • Architecture. Églises, châteaux, maisons anciennes : l’Auvergne regorge de merveilles architecturales !

  • Gastronomie. Il y a le fromage, la truffade, le pounti… Mais aussi le vin et l’eau minérale. L’Auvergne est aussi la capitale du « bien vivre » !

  • Nature. L’Auvergne c’est aussi bien sûr la verdure, les reliefs et les perspectives ! C’est un refuge enviable, où l’on se sent profondément bien.

Lire aussi : Christian Lacroix : Un grand nom pour le CNCS

Les 10 derniers témoignages

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche