Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Budget 2015, un investissement soutenu

Le budget 2015 de la Région Auvergne s’équilibre à 671 millions d’€ et se caractérise par une capacité d’investissement préservée. L’emploi, la jeunesse et l’économie restent des priorités d’intervention au regard de la situation économique et sociale.

Voté par l’Assemblée régionale les 16 et 17 décembre 2014, le budget 2015 de la Région Auvergne était le dernier de la collectivité sur son périmètre actuel. Il s’élève précisément à 671,32 M€. Au niveau des recettes, la part prépondérante des concours de l’État est à souligner (52 % de l’ensemble des recettes). La diminution de la dotation globale de fonctionnement, de 11 millions d’€ par rapport à 2014, a été atténuée par la progression de 2 dispositifs de péréquation, et par un écart plus favorable entre les recettes et les dépenses au niveau des Fonds européens. La contrainte financière s’est traduite par une nécessaire maîtrise des dépenses de fonctionnement, de manière à conserver une capacité d’investissement soutenue, à hauteur de 200 millions d'€.

Des programmes d’intervention maintenus

Le coeur de l’action régionale réside dans les programmes d’intervention. En 2014, 503 M€ leur étaient consacrés ; l’enveloppe s’élève à 504 M€ pour 2015. Les 3 grands postes de dépenses restent les transports (138,2 M€), comprenant la convention avec la SNCF pour l’exploitation des Transports express régionaux (TER), la formation professionnelle et l’apprentissage (114,8 M€), et l’enseignement et les lycées (97 M€).

La session budgétaire a été marquée par le vote d’un plan d’actions ambitieux pour la transition énergétique dans les lycées sur la période 2015-2020. L’objectif est de renforcer les économies d’énergie et de développer les énergies renouvelables dans les lycées publics : l’investissement que représente ce plan d’actions s’élèvera à 49 M€ d’ici 2020. Du côté des priorités d’action, le budget se veut cette année encore “au service de la jeunesse, de l’emploi et de l’économie”. Ainsi la Région confirme-t-elle sa vision d’avenir en consacrant des moyens accrus au développement économique (55 M€, contre 51 M€ en 2014), grâce aux dispositifs régionaux mais aussi aux Fonds européens. Une augmentation du Fonds d’Investissement Auvergne Durable (FIAD) a été proposée, ainsi que des efforts supplémentaires pour favoriser l’ouverture des entreprises aux marchés mondiaux grâce au Plan régional d’internationalisation des entreprises (PRIE). Au niveau de l’agriculture, le soutien à l’agriculture biologique est confirmé, étant un vecteur essentiel de création d’emplois, et la Région Auvergne entend accélérer prochainement la modernisation des exploitations agricoles.

Aménager le territoire

Le budget 2015 prévoit un investissement de 47 M€ pour l’aménagement du territoire et le numérique. La 3e génération des Contrats Auvergne + est en effet lancée, toujours dans la démarche de “donner plus à ceux qui ont le moins” de manière à compenser les inégalités territoriales. L’accent est aussi mis sur le développement des usages numériques, qui constituent un levier majeur au service de l’activité économique, des services au public et du bien-être. Enfin, cet investissement de 47 Me englobe les crédits affectés au déploiement du Très Haut Débit, qui se poursuit sur l’ensemble du territoire régional.

Jeunesse et formation

En matière de formation, le budget a également été renforcé, de manière à répondre au transfert de nouvelles compétences telles que la lutte contre l’illettrisme, la formation des personnes sous main de justice ou encore la rémunération des personnes en situation de handicap dans les Centres de rééducation professionnelle. Par ailleurs, la mise en oeuvre du Service public régional de l’orientation (SPRO) est prévue pour 2015, et de nouvelles formations seront ouvertes afin de développer l’apprentissage.

La jeunesse, de son côté, voit aussi ses moyens progresser. Bénéficiant à des jeunes confrontés à des difficultés en matière d’autonomie (étudiants boursiers, jeunes demandeurs d’emploi), la Carte Jeunes Nouveau Monde est bien sûr maintenue. Elle compte chaque année de plus en plus de bénéficiaires : plus de 17 600 cartes ont été délivrées en 2014, pour une dépense de 6,8 ME. Son succès ne fait que pointer l’importance de son existence, dans un contexte national difficile pour les 18-25 ans.

Budget 2015 de la Région Auvergne

Télécharger l'infographie au format PDF

504 M€ consacrés aux programmes régionaux

Le budget 2015, en légère baisse globale, parvient à maintenir une bonne capacité d’investissement. La somme allouée aux programmes régionaux est de 504 M€ (contre 503 M€ en 2014). Elle se répartit comme suit :

  • 138,2 M€ pour les transports
  • 114,8 M€ pour la formation professionnelle et l’apprentissage
  • 97 M€ pour l’enseignement (hors rémunération des agents des lycées)
  • 54,7 M€ pour l’action économique
  • 46,5 M€ pour l’aménagement des territoires
  • 23,9 M€ pour les Fonds européens
  • 13,7 M€ pour la culture, le sport, les loisirs et la vie associative
  • 8,6 M€ pour la santé et l’action sociale
  • 6,6 M€ pour l’environnement

Sur 100 € consacrés aux programmes régionaux

  • 27,42€ sont consacrés aux transports
  • 22,78€ sont consacrés à la formation professionnelle et l’apprentissage
  • 19,24€ sont consacrés à l’enseignement
  • 10,86€ sont consacrés à l’action économique
  • 9,23€ sont consacrés à l’aménagement des territoires
  • 4,73€ sont consacrés aux Fonds européens
  • 2,72€ sont consacrés à la culture, au sport, aux loisirs et à la vie associative
  • 1,7€ est consacré à la santé et l’action sociale
  • 1,31€ est consacré à l’environnement

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche