Sélectionnez l'arrière-plan du site

Menu

Anne de Beaujeu, princesse et régente

Anne de France plus connue sous le patronyme d’Anne de Beaujeu, naquit  à Genappe (Belgique) en 1461. Fille aînée de Louis XI, elle est fiancée très jeune au futur duc de Lorraine qui décède en 1473. Après le décès de Nicolas de Lorraine, c’est Pierre de Bourbon, sire de Beaujeu, de 23 ans son aîné, qu’elle épousera en 1474.

A la mort de son père, elle prend la régence  du royaume pendant la minorité de son frère, le futur Charles VIII. De 1483 à 1491, elle exerce la régence avec son mari, devenu duc de Bourbon en 1488 à la mort de son frère Jean II de Bourbon. Le duché de Bourbon, comprenait à l’époque le département actuel de l’Allier, une partie de celui du Cher et du Puy-de-Dôme.

D’un caractère affirmé, elle arrive à composer avec la noblesse au grand étonnement des princes, mettant un terme à la Guerre folle (1485 / 1488) qui l’oppose aux Grands du royaume.

Anne de Beaujeu

Le Traité du Verger signé en 1488 par Charles VIII et le duc de Bretagne et qui met fin à la Guerre folle, sera à l’origine du rattachement de la Bretagne à la France en 1532, le roi Charles VIII ayant épousé Anne de Bretagne.

Pour couper court aux contestations sur la succession au trône nées après le décès de son père et fixer les termes de la régence, Anne de Beaujeu avait convoqué les Etats généraux à Tours en 1484, loin de la capitale et pour préserver l’autorité royale, n’avait pas hésité, la même année à laisser condamner et exécuter  l’un des principaux conseillers de Louis XI, Olivier le Daim, accusé de prévarication.

Installée à Moulins, la capitale du Bourbonnais, Anne de Beaujeu tint une cour presque royale, recevant Charles VIII et Anne de Bretagne, ainsi que de nombreux artistes de l’époque, tout en développant le mécénat.

Elle meurt à Chantelle (Allier) en 1522 et est inhumée dans le prieuré de Souvigny (Allier), auprès de son époux et de sa fille Suzanne.

Femme de caractère, protectrice des arts, Anne de Beaujeu s’inscrit pleinement parmi les personnages historiques qui ont façonné la France. A la fois femme politique et humaniste, elle affirma son féminisme dans des actions politiques qui permirent de maintenir l’unité du royaume.

Le Maître de Moulins, peintre attaché à la cour des ducs de Bourbon, a représenté Anne de France sur un panneau de son célèbre triptyque de la cathédrale de Moulins, ainsi que dans un diptyque exposé au Musée du Louvre à Paris.

Photo :  © Musée Anne-de-Beaujeu (Moulins) / Jérôme Mondière.

Articles associés : 

Les personnages qui ont fait l’Auvergne

 

 

 

 

 

 

 

Vos démarches en ligne

Médiathèque de la Région Auvergne

Auvergne - Conseil Régional d'Auvergne - Télécharger le logo de la Région - Plan du site - Mentions légales - Index de recherche